Le « Drive » en France

Le « Drive » en France

Pourquoi la part du drive dans la distribution française est à réellement considérer?

Les « Drive » : les points de livraison adossés ou non aux magasins dont Auchan a été le pionnier, prend une part croissante dans la consommation des ménages français.

A fin Octobre 2014 on compte 2373 Click & Drive sur le territoire – depuis mars 2014 il y a plus de « Drive » que d’hypermarchés – soit une augmentation du parc de 35% en 1 an, dans le même temps le parc d’hypers et supermarchés a augmenté de 1% et celui des Hard-Discounters a baissé de -3%.

Voici nos données compilées issues des études NIELSEN et XERFI (dans son étude dédiée aux grandes surfaces alimentaires):

Le drive en France

Vincent Mignot (DG de Auchan France) expliquait en 2011 qu’« il est certain que le drive, même s’il cannibalise un peu les ventes du magasin à côté duquel il est implanté, attire de nouveaux clients. Au final, le solde est positif. » D’où une constante croissance des implantations…

Drive en france chonrodive, ooshop, casino, leclerc, match, testertout, wom,

Evolution des implantations entre 2010 et 2014. Source : Nielsen TradeDimensions

Les enquêtes montrent que les clients de ce nouveau mode de vente sont plutôt des jeunes issus des grandes villes et appartenant à la classe moyenne supérieure. Le concept séduit donc particulièrement les jeunes couples et les familles avec enfants et adolescents. La pénétration du drive monte à 28,2% chez les jeunes couples, soit 2,5 fois plus que la moyenne des consommateurs (11,1%).

Pour eux, l’enjeu est d’abord, à 89%, de gagner du temps.

Pour aller plus loin n’hésitez pas à consulter les articles suivants:
Réflexions autour du drive en France
La France du Drive en infographie
Les chiffres du drive en France